Je me sens dépassée et je lâche prise

ca y est c’est reparti, nous sommes le 1er Septembre !

L’énergie est puissante, j’y suis très sensible. Je me sens dépassée par tout ce que j’ai à faire dans mon travail, à la maison, dans mes études et tout ce que j’aimerais faire y compris les moments à ne rien faire et à juste Etre.

J’ai commencé beaucoup de choses en ce début d’année 2016 et je sens que quelque chose change progressivement en moi. Quelque chose lâche prise, j’accepte de ne pas essayer toujours et encore d’atteindre la “perfection” d’être dans le contrôle, mais de faire confiance au chaos.

Il paraît que le chaos est une énergie féminine 🙂 Le chaos fait jaillir la lumière du mystère, laisser place à la création, au renouveau, auxquels j’aspire…

j’inspire et j’expire

Je suis en Vie

Je Suis

Ce lâcher prise n’est pas guidé par mon mental, il m’est incontrôlable et il me fait peur autant qu’il me fascine. Je m’observe être et faire. Je continue de faire mes tâches quotidiennes, d’assumer mes responsabilités professionnelles. Une colère en moi se dissout chaque jour davantage. Cette colère ontologique était le feu qui nourrissait mon énergie quasi robotique.

Ce feu vital est là, il s’est transformé, je ne sais quand. Il crépite mais il ne me consume pas. Ses flammes dansent à l’intérieur de moi.

Je m’accroche à des angoisses pour retenir ce qu’il reste encore de mon ancien moi. Juste pour la forme. Et tout se dissout chaque jour davantage pour laisser place à la métamorphose qui s’est mise en route, imperturbable. Je ne contrôle pas ce mouvement plus grand que moi et doux à la fois.

Depuis que j’ai accepté d’habiter mon corps, je me transforme et je m’ancre, “sans effort”, sinon celui d’incarner chaque matin mon humanité dans ce corps qui m’a été offert pour vivre cette vie extraordinaire.

Pour illustrer l’extraordinaire de notre vie, j’aimerais vous partager l’extrait d’un livre qui s’intitule l’être psychique* Nature, Mission et évolution de l’âme. Il s’agit d’extraits des oeuvres de Sri Aurobindo et de la Mère. Leur oeuvre m’impressionne encore beaucoup et j’avoue que je n’ai pas encore l’évolution suffisante pour saisir la puissance de leurs partages, mais telle une oeuvre magnifique, j’aime me laisser porter par les mots et leurs vibrations qui parlent à mon âme et me remplit d’espoir.

“Le générateur c’est le divin, et la lampe c’est le corps

C’est le corps, c’est l’être visible.

Alors ça, c’est sa fonction ! C’est-à-dire que s’il n’y avait pas de psychique dans la Matière, il ne pourrait pas y avoir de contact direct avec le Divin. Et c’est grâce à cette présence psychique dans la Matière que le contact peut être direct entre la Matière et le Divin, et qu’on peut dire à tous les êtres humains : vous portez le Divin au-dedans de vous et vous n’avez qu’à rentrer au-dedans de vous et vous le trouverez.

C’est une chose très spéciale à l’être humain, ou plutôt, aux habitants de la terre. Dans l’être humain, le psychique devient plus conscient, plus formé. Plus conscient, et plus indépendant aussi. Il est individualisé dans les êtres humains. Mais c’est une spécialité de la terre. C’est une infusion directe, spéciale et rédemptrice, dans la Matière la plus inconsciente et la plus obscure, pour qu’elle puisse s’éveiller de nouveau, par étapes, à la Conscience divine, à la Présence divine, et finalement au Divin lui-même.

C’est la présence du psychique qui fait de l’homme un être exceptionnel – je n’aime pas beaucoup le lui dire, parce qu’il se croit déjà beaucoup trop ! Il a une si haute option de lui-même qu’il n’est pas nécessaire de l’encourager !Mais enfin, c’est un fait – au point qu’il a certains êtres des autres domaines de l’univers, ce que certains appellent des demi-dieux et même des dieux, des êtres, par exemple, de ce que Sri Aurobindo appelle l’Overmind (Le Surmental), qui sont très anxieux de prendre un corps physique sur la terre pour avoir l’expérience du psychique, parce qu’ils n’en ont pas.

Ces êtres là ont certainement beaucoup de qualités que les hommes n’ont pas, mais il leur manque cette Présence divine, qui est tout à fait exceptionnelle et qui est un fait de la terre et de nulle part ailleurs. Tous ces habitants des mondes supérieurs, du mental supérieur, de l’Overmind (Surmental) et des autres régions, n’ont pas d’être psychique. “

* le terme psychique n’est pas à comprendre dans le sens de la psychologique classique. Le concept d’être psychique a été développé dans les oeuvres de Sri Aurobindo et la Mère (Mirra Alfassa).

Il y a ces micro secondes de grâces où mon âme se souvient de cette unique expérience qu’est d’être là, en Vie, sur terre et de pouvoir vivre, sentir, respirer, vibrer, aimer.

Le mystère est là évident et infini à la fois.

Avec Amour & Gratitude

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s