Ne fais aucun effort. Abandonne toi

Mon rapport a l’effort a considérablement évolué avec le temps. Je teste aujourd’hui l’Art de l’abandon mêlé à une discipline choisie. Si Si, c’est compatible.

L’été passé, j’ai pris un cours d’initiation au Surf. Cette expérience sportive a été révélatrice pour comprendre, non pas intellectuellement, mais bien dans mes cellules, l’importance du lâcher prise ou de l’abandon.

En effet, le premier exercice consistait simplement à se laisser glisser sur une vague, vêtue d’une combinaison. J’étais dans une région où rentrer dans les vagues me faisait l’effet de rentrer dans une machine à laver en pleine action. J’étais rigide comme un piquet et je tentais d’utiliser ma “force” pour maitriser l’océan. Quand j’y pense je rie d’avoir même envisager cette option. Au bout de quelques secondes, j’étais déjà épuisée par la résistance de l’eau. Plus je résistais, plus l’eau me résistait. La force des éléments avait raison de moi et mon corps a naturellement lâché prise et s’est abandonné à la vague. A cet instant précis, mon corps a compris. J’ai réussi comme par magie à glisser quelques mètres jusqu’à la plage, le corps couché, les bras en avant et le coeur ouvert à la vie.

Cette sensation de glissement était tout à fait délicieuse, presque aérienne. Je comprenais enfin dans mes cellules, le concept : se laisser porter par la vague.

Capture d’écran 2016-08-05 à 11.41.10

Il y a un avant et un après cette expérience organique. Je voulais à présent pouvoir revivre cette sensation encore et encore et ce dans ma vie de tous les jours. Surfer sur la vague de ma Vie, quel bonheur cela serait.

“Ne fais aucun effort. Abandonne toi” (Raj – Autodisciple)

J’ai découvert récemment la vidéo La Vie sans Effort de Raj sur sa chaîne Youtube Autodisciple. Il explique et propose des pratiques pour vivre sa vie sans effort, en suivant le principe de l’abandon. L’abandon dans le sens de s’abandonner à une action.

Cela peut s’extrapoler sur tout : la méditation, le sport, les relations humaines, l’Art. S’abandonner à son inclinaison naturelle au lieu de vouloir forcer les choses ou soi-même.

Raj donne l’exemple de la pratique d’un sport avec un coach sportif. Il explique qu’il est plus facile de s’abandonner aux instructions de son coach sportif plutôt que d’essayer de resister avec le mental et de finir par abandonner (arrêter).
Cele se vérifie aussi dans la relation avec les autres, faire un effort pour rencontrer quelqu’un n’est souvent pas aussi agréable, productif, que de suivre son envie, son impulse et d’annuler un rendez-vous ou éventuellement de le décaler quand cela est envisageable.

L’art de vivre la vie sans effort peut sembler une proposition “malhonnête”, je l’aurais envisagé comme une provocation auparavant. Cette nouvelle perspective m’appelle et me ravie. Je crois aujourd’hui que l’on peut vivre une vie sans effort, lorsque l’on parvient à être au plus proche de soi, de ce que l’on est et de ce que l’on désire.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous joins la vidéo de Raj.

Bon visionnage !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s