Eloge du Superficiel ou la sagesse à fleur de peau

Chaque matin je commence la journée avec mes rituels ; parmi eux je tire des cartes inspirantes qui colorent ma journée. Ces derniers temps, j’observe le tirage de cartes signifiantes et de façons répétées, comme si les énergies subtiles m’indiquaient un chemin à suivre.

Le chemin proposé est : le Corps

*carte je transforme mes pulsions en choix extraite du jeu initiatique pour mieux Aimer d’Arouna Lipschitz
**carte cuidar el cuerpo (prendre soin du corps) extraite de l’Oracle Curandote con los Angeles (te soigner avec les Anges) de Doreen Virtue

Prendre soin du corps… tout un programme.

Je compare La Vie à l’eau. C’est de loin l’élément le plus fort, le plus redoutable et le plus insaisissable que je connaisse. On aura beau lui mettre des obstacles, elle trouvera toujours un moyen de s’infiltrer quelque part pour poursuivre sa route. Et j’en ai mis des obstacles et des barrages pour que mon corps ne perturbe pas mes “plans”.

Très tôt, j’ai engagé une odyssée brutale pour développer coûte que coûte ce qui avait, à mes yeux, le plus de Valeur dans la Vie : L”intellect”. Le prix de la récompense ? L’inatteignable reconnaissance et la respectabilité de ma famille. Le Saint Graal pour être acceptée dans cette communauté exigeante. Je me suis faite la promesse de leur prouver un jour qu’il s’étaient trompés.  L’étiquette que l’on m’avait collé, du moins je le croyais, attisait en moi le feu de la rebellion, la rage intérieure à vouloir prouver au monde entier que je suis, moi aussi, capable de développer des idées, de comprendre des concepts complexes, de parler plusieurs langues et que Oui, je suis un être profond et CERTAINEMENT PAS superficiel.

Ma mission était claire : je deviendrais Intelligente.

A défaut de pouvoir accéder aux études supérieures, j’accéderais au savoir par moi-même. Le contrat que je signais alors était agressif et tyrannique. Je pactisais contre mon corps tétanisé: “toi tu resteras tranquille, sinon tu vas avoir des problèmes”

Les décennies ont passé. Je ne crois pas avoir effleuré quoi que ce soit sur le plan intellectuel. Plus je gravissais les montagnes de livres, de références, de conférences, plus j’étais confrontée à la petitesse de mon savoir et à la frustration douloureuse que les proches autour de moi disparaissaient l’un après l’autre ; la faucheuse les ayant rappelés auprès d’elle plus tôt que je ne l’avais jamais envisagé.

Tu seras une tête, pas un corps. Quelle belle connerie ! Et la tête elle fait partie de quoi, penses-tu ? 2 burn out ont failli me coûter la vie, le prix de mon obstination obsessive à vouloir le nier et le reléguer à la dernière place.

Ma réconciliation s’est faite notamment grâce à Elisabeth Guilbert dont le best seller est arrivée à point nommé dans ma vie. Eat, Pray, Love (Mange, Prie, Aime) a été un guide initiatique pour recoller les morceaux de mon être. J’ai suivi quasiment à la lettre son cheminement en y rajoutant le sport qui a été l’exécutoire ultime pour mon âme agonisante de désespoir.

La puissance de l’Amour a été aussi magique qu’inattendue. Le regard bienveillant d’un homme désirant et qui me trouvait belle de surcroît. Mon corps, ma peau confirmait la sincérité de la sienne. Son regard amoureux a été le premier baume réparateur pour enfin soigner ces plaies ouvertes et douloureuses. La puissance de la Délicatesse.

Ce matin lorsque j’ai tiré ces cartes inspirantes qui mettaient le corps à l’honneur, la joie a emplit mon coeur, j’étais enfin prête.

Le temps du vrai changement est venu. Ma nouvelle mission et je l’accepte, curieuse et fébrile à la fois : Faire connaissance avec mon Corps.

Ce qu’il y a de plus profond en l’homme c’est la peau (Valéry)

Quelle beauté ! la Sagesse à fleur de peau.

 

Si le sujet vous interesse, je vous invite à écouter ce podcast audio sur France Inter avec Ali Rebeihi Ca va pas la tête sur ce thème : Eloge du Superficiel qui a inspiré le billet de ce jour.

Eloge du superficiel Emission France Inter ça va pas la tête avec Ali Rebeihi

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s