Aimer, il parait que ça s’apprend…

Cette année 2015 s’achève, enfin… Je dirais que 2015 a été, pour ma part, une année intense, douloureuse, joyeuse, riche d’enseignements. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce sont ces dernières semaines de l’année qui ont été les plus bousculantes.

Plus précisément 3 conversations ont fait la bascule en moi, toutes tournaient autour du même sujet : l’Amour. J’ai eu la sensation de vivre une sorte de “règlement de compte” à 3 reprises m’expliquant au cours de chacun des entretiens, mes défaillances, les blessures que j’ai pu engendrer, les déceptions que j’ai pu provoquer, et les choses qu’il serait bon d’améliorer au risque de créer plus de chaos encore.

Ce qui m’a le plus interpelé et qui a été le dénominateur commun c’est qu’ils ont tous souligner mon incapacité à Aimer, à Aimer bien. Cette révélation m’a complètement bouleversée, d’autant plus qu’elle sonnait juste en moi, même si c’est incroyablement douloureux de l’admettre. Je croyais être un être généreux, empathique, sensible et bien en fin de compte je ne sais pas Aimer.
Rétrospectivement quand je regarde toutes mes relations  quelles soient familiales, amicales, amoureuses, force est de constater, j’ai fait le vide autour de moi.  Mais quand je regarde devant moi, je me dis qu’ il y a peut-être encore un moyen d’apprendre et qu’il n’est jamais trop tard.

Capture d’écran 2015-12-30 à 17.36.09J’ai bien conscience que j’ai peut-être déjà laissé passer l’Amour à plusieurs reprises. Une femme, un livre me donne une lueur d’espoir. Il s’agit d’Arouna Lipschitz et ses 52 clés pour vivre l’Amour. Edition Dervy.

Extrait :
“On ne peut s’assurer un bel avenir amoureux sans éloigner les fantômes nostalgiques du passé qui hantent notre présent sous forme de schémas répétitifs. Les reconnaître et les nommer les met en lumière. Une fois débusqués, ennemis et faux amis perdent de leur puissance. Tel est le pouvoir de la conscience. L’exercice de la raison n’empêche pas les élans amoureux comme on pourrait le croire. Quand la pensée éclaire les sentiments, l’intelligence du coeur s’accroît.

Ne gâchons pas notre futur avec ce qui n’est plus. (…)

52 clefs pour 52 semaines, c’est décidé 2016 sera consacrée à apprendre à Aimer, un chemin philosophique et initiatique qui durera certainement tout la vie mais dont je pressens qu’il est un chemin lumineux et constructif. Il n’y a plus de temps à perdre. Aimer ça s’apprend alors je commence l’apprentissage.

Je vous partage une interview de l’auteure qui parle de son ouvrage et de son école philosophique et initiatique de la Voie de l’Amoureux.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s